Glossaire - Lettre S

Glossaire - Lettre S

Vous êtes à la recherche d’une définition technique ? Un terme technologique vous échappe ?
Cliquez dans l'une des sections ci-dessous.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

SCADA

SCADA est l’acronyme de Supervisory Control And Data Acquisition. (Supervision, commande et acquisition de données).
Les systèmes SCADA sont utilisés pour la conduite et la supervision de processus industriels ainsi que pour les systèmes de gestion d’énergie.
Un logiciel SCADA fonctionne généralement sur un ordinateur en communication, via un réseau local industriel, avec un ou plusieurs équipements électroniques, - Automate Programmable Industriel (API) - ou ordinateurs de commande directe (commande numérique).
Il est composé d’un ensemble de pages (d’écrans), dont l’interface opérateur est présentée sous la forme d’un synoptique.
L’application peut être mono-poste ou multi-poste. Dans le cas d’un système multi-poste, l’architecture peut être de type redondante, de type client-serveur (un poste gère les communications pour les autres) et les deux en même temps.
Ce système assure aussi un rôle de gestionnaire d’alarmes, d’événements déclenchés par des dépassements de seuils, pour attirer l’attention de l’opérateur et d’enregistrement d’historique des défauts, de temps de fonctionnement, d’alarmes, de paramètres prédéterminés.
La MESbox SCADA de COOX : logiciel de supervision industrielle

SCM

Supply Chain Management. Grands logiciels modulaires des flux entre clients et fournisseurs et appliquant une stratégie prédéfinie (flux tendu, coût minimal, analyse de la valeur, ...)

Serveur

Ordinateur contenant des informations consultables à distance par d'autres ordinateurs ou par des terminaux tels que le Minitel.
Ordinateur fournissant des services réseau, comme l'hébergement de sites Web, ou des prestations de courrier électronique, à des postes (machines) clients.

Session utilisateur

Intervalle de temps sépare l'instant où l'utilisateur débute une navigation sur le Web, et celui où il la termine. Lors d'une même session, un internaute peut rendre visite à plusieurs sites différents.

Set-top box

Décodeur pour la télévision numérique.
Voir aussi : WebTV.

Shop floor / Système Shop floor

Shop floor est un synonyme d’atelier (par opposition aux bureaux ou à la gestion, censés être situés “aux étages”). C’est au départ la boutique de l’artisan, et par la suite l’étage des machines et de la production. Les premiers systèmes dit “Shop floor” ont eu pour principal objectif de collecter les informations de l’atelier, soit pour les diffuser aux responsables d’exploitation, soit pour nourrir des sytèmes de gestion comme les ERP. Par la suite, ces systèmes se sont enrichis de nouvelles fonctionalités et on parle aujourd’hui le plus souvent de système SCADA (Supervisory Control and Data Acquisition) et surtout MES (ou Manufacturing Execution System), comme la gamme COOX.

Signet

Raccourci paramétré par l'internaute, lui permettant d'accéder rapidement à l'adresse d'un site.
Équivalent anglo-saxon : Bookrnark

SMED

(ou Single Minute Exchange of Die, littéralement “ changement d’outil de presse en un nombre de minutes à un seul chiffre”, ou moins littéralement “changement rapide d’outil”) a pour objectif de réduire le temps d’un changement de série, et permettre ainsi de réduire la taille de lot minimale. Elle a été développée par Shigeo Shingo pour le compte de l’entreprise Toyota.
Si les temps de changement de série deviennent nuls, on peut alors envisager une fabrication à l’unité sans augmenter les coûts.
Lors d’un changement de fabrication, la partie mise en train (l’amorce de la fabrication) peut représenter une part importante dans la fabrication et la partie mise en train n’est pas productive. Le but est de diminuer ce temps consacré au réglage, afin d’obtenir des changements d’outils rapides ou des réglages instantanés.
Par un choix de catégories d’arrêts adaptées, la MESbox QPI vous permet, sans surcharger le travail des opérateurs, de suivre les arrêts et rebuts associés à cette méthode et de prendre les bonnes décisions d’organisation correspondantes.

Spam

Message inutile, diffusé massivement ŕ de nombreuses personnes, causant ainsi un encombrement des réseaux.
Équivalent : polluriel

SPC

La maîtrise statistique des procédés (MSP) (Statistical Process Control ou SPC ), est le contrôle statistique des processus.
Au travers de représentations graphiques montrant les écarts à une valeur donnée de référence, il sert à anticiper sur les mesures à prendre pour améliorer nimporte quel processus de fabrication industrielle.

SQL

Structured Query Language -langage structuré d'interrogation. Langage de programmation standard d'interrogation de base de données.

SSH

Secure Shell. Système de chiffrage des communications à distance.

SSL

Secure Socket Layer. Système de sécurisation des transactions très utilisé pour le commerce électronique (cryptage des données de carte bancaire).
Créé par Netscape.

Streaming

Technique de transfert de données en temps réel. Le navigateur de Finternaute peut ainsi commencer à diffuser les données reçues avant même que l'ensemble du fichier audio ou vidéo, avec des applications telles que Real Audio de Real Networks, Net Net Meeting de Microsoft ou Quick Time.

Supply Chain Management

Le Supply Chain Management ou Gestion de la Chaîne Logistique Globale

Définition de la SUPPLY CHAIN

« Ensemble des processus requis, depuis l’acheminement des matières premières, jusqu’à la livraison de produits et services, et qui sont reliés d’un bout à l’autre de la chaîne afin de satisfaire les besoins des clients » 

Le Supply Chain Management intègre et planifie l’activité de l’entreprise (achat, production et distribution), en synchronisant continuellement les différents processus dans le but de répondre à la demande des clients.

La Supply Chain est présente à tous les niveaux de l’entreprise, et elle englobe :

  • Les sources d’approvisionnement en matières premières des fournisseurs
  • Les produits et services délivrés aux clients
  • L’ensemble des ressources pour réaliser les produits et services et leur mise à disposition auprès des clients
  • La gestion de la demande clients
  • L’amélioration permanente des processus dans un but de réduction des coûts et d’augmentation du taux de service clients

 La Supply Chain est articulée sur les concepts suivants :

  • La chaîne d’approvisionnement doit être la plus complète possible entre tous les fournisseurs et les clients (internes et externes)
  • La Supply Chain est une succession de maillons qui représentent la « chaîne des services » de l’entreprise
  • Une Supply Chain bien pilotée devient la seule COLONNE VERTEBRALE de l’entreprise

Le SUPPLY CHAIN MANAGER

Il a aujourd’hui un rôle primordial dans les entreprises et cette fonction doit être préparée et communiquée à l’ensemble des acteurs pour garantir le succès de la Supply Chain :

  • Il planifie l’ensemble des opérations de la Supply Chain
  • Il coordonne l’ensemble des acteurs de la Supply Chain
  • Il est le garant du taux de service de l’entreprise
  • Il a une responsabilité transversale dans l’entreprise
  • Il a un véritable pouvoir d’arbitrage et de décision
  • Il doit être soutenu par la Direction et reconnu par l’ensemble des acteurs
  • Il porte le tableau de bord de la Supply Chain

Système de gestion de base de données

Un système de gestion de base de données est un ensemble de logiciels qui manipulent le contenu des bases de données. Il sert à effectuer les opérations ordinaires telles que rechercher, ajouter ou supprimer des enregistrements (Create, Read, Update, Delete abrégé CRUD), manipuler les index, créer ou copier des bases de données.
Les mécanismes du systrème de gestion de base de données visent à assurer la cohérence, la confidentialité et la perennité du contenu des bases de données. 
Le logiciel refusera qu’un usager modifie ou supprime une information s’il n’y a pas été préalablement autorisé; il refusera qu’un usager ajoute une information si celle-ci existe dans la base de données et fait l’objet d’une règle d’unicité; il refusera également de srtocker une information qui n’est pas conforme aux règles de cohérence telles que les règles d’intégrité référentielle dans les bases de données relationnelles.
Le système de gestion de base de données adApte automatiquement les index lors de chaque changement effectué sur une base de données et chaque opération est inscrite dans un journal contenu dans la base de données, ce qui permet d’annuler ou de terminer l’opération même en cas de crash informatique et ainsi garantir la cohérence du contenu de la base de données.
Aujourd’hui, Microsoft SQL Server, Oracle, MySQL, PostgreSQL et IBM DB2 sont les principaux systèmes de gestion de base de données sur le marché.