Glossaire - Lettre R

Glossaire - Lettre R

Vous êtes à la recherche d’une définition technique ? Un terme technologique vous échappe ?
Cliquez dans l'une des sections ci-dessous.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Ramasse-miettes

Un ramasse-miettes ou récupérateur de mémoire, ou glaneur de cellules (en anglais, Garbage Collector, abrégé en GC) est un sous-système informatique de gestion automatique de la mémoire. Il est responsable du recyclage de la mémoire préalablement allouée puis inutilisée.
Lorsqu’un système dispose d’un ramasse-miettes, ce dernier fait généralement partie de l’environnement d’exécution associé à un langage de programmation particulier.
Le ramasseur de miettes a été inventé par John McCarthy comme faisant partie du premier système LISP.
Les langages utilisant un ramasse-miettes (Common Lisp, Java, Javascript, Ruby, PHP, Lisaac, Python...) permettent d’écrire des programmes plus simples et plus sûrs. La mémoire étant gérée automatiquement par l’environnement d’exécution, le programmeur est libéré de cette tâche, source de nombreuses erreurs difficiles à débusquer.
En effet, la gestion manuelle de la mémoire est l’une des sources les plus courantes d’erreur.
Trois types principaux d’erreurs peuvent se produirent :
- l’accès à une zone non allouée, ou qui a été libérée
- la libération d’une zone déjà libérée
- la non-libération de la mémoire inutilisée (fuites mémoire)

Recette

Le terme de recette a plusieurs significations dans le domaine industriel. Si on laisse de côté la recette d’un projet qui est un élément contractuel, le terme de recette concerne généralement la fabrication. La recette désigne alors une collection de consignes à envoyer aux équipements pour les régler en vue d’une production donnée. Ce type de recette est souvent mis en oeuvre dans les superviseurs. Mais la recette peut être plus structurée, et décrire d’une part les étapes de la fabrication (gamme ou procédure) et d’autre part les paramètres utilisés pour ces étapes (nomenclature ou formulation). On se rapproche ainsi de la définition commune de la recette (recette de cuisine) mais aussi de la recette au sens de l’ISA-88 (master recipe).

Refactoring

Le "refactoring" ou la refactorisation est une opération de maintenance du code informatique. Cela consiste à retravailler le code source non pas pour ajouter une fonctionnalité supplémentaire au logiciel mais pour améliorer sa visibilité, simplifier sa maintenance ou changer sa généricité (on parle aussi de remaniement).
Une traduction plus appropriée serait réusinage.
C'est donc une méthode qui s'approche de l'optimisation de code, même si les objectifs sont radicalement différents. Aussi, afin de conserver un code aussi simple que possible, on s'attachera par exemple à :
- s'assurer que toute l'information nécessaire est disponible
- supprimer toute information redondante ou duplication de code
- simplifier l'algorithmique des méthodes
- limiter la complexité des classes
- limiter le nombre de classes

Référencement

Enregistrement d'un site Web dans les mot annuaires de recherche, afin d'en accroître l'accessibilité et d'augmenter ainsi le nombre de visiteurs.

Requęte

Demande d'un fichier qui constitue une page d'écran, lors d'une recherche effectuée d'un navigateur sur un serveur Web.
Équivalent anglo-saxon : hit

Réseau

Connexion de deux ordinateurs ou plus permettant de partager imprimantes, et autres ressources.

RNIS

Réseau Numérique à Intégration de Services. Alternative aux réseaux téléphoniques analogiques, qui permet de transmettre des données plus rapidement sur les lignes téléphoniques classiques. Équivalent anglosaxon : ISDN

ROI

ROI est un acronyme qui signifie Retour sur Investissement (de l’anglais Return on Investment).
Le retour sur investissement (RSI ou rentabilité du capital investi), parfois simplement rendement ou taux de rendement ou taux de profit, désigne un ratio financier qui mesure le montant d’argent gagné ou perdu par rapport à celui d’un investissement, c’est à dire à la somme d’argent investi.
On donne en général ce ratio de rentabilité en pourcentage plutôt qu’en valeur décimale.
On désigne le gain ou la perte d’argent comme intérêt, profit/perte, gain/perte ou bien encore recette/perte.
Pour se référer à l’argent investi, on emploie les termes d’actif, de capitaux, de somme principale ou de valeur d’acquisition de l’investissement.